EVENEMENTS 2015

UN BEAU TEMOIGNAGE

La maman et le papa de Louise nous disent :

Un grand merci pour votre investissement dans l'association.

Ces chiens transforment littéralement la vie. Personnellement, Louise utilisait de plus en plus sa chaise roulante depuis le mois d'avril.

Lors de l'arrivée de Ninnia dans la maison, la chaise a été littéralement mise de côté et elle ne la reprenait qu'occasionnellement lorsqu'elle était fort fatiguée.

Sa nouvelle passion étant de pouvoir promener sa chienne, sa plus grande joie était même de courir à côté d'elle!

Encore merci à toutes les deux et à tous les bénévoles.

 

Je mappelle Louise et j’ai 10 ans .

J’ai toujours rêvé d’un animal de compagnie même bien avant ma maladie, l’ataxie de Friedreich.

Mais ce n’était qu’un rêve!

Il y a 2 ans et demi, j’ai vu lors du téléthon, un reportage sur un petit garçon qui avait la chance d’avoir un chien d’assistance. J’ai tout de suite dit à Papa et Maman que c’était la solution. Un animal de compagnie, à moi, et une aide pour tous les jours.

Cette idée ne m’a plus jamais quitté. 

Grâce à Chantal, nous avons rencontré Ninnia, un golden retriever d’un an et demi .  Elle était encore jeune et un peu fo-folle , elle a même fait pipi en nous voyant.

Le 7 août, Ninnia arrive à la maison pour la deuxième fois et elle est restée pour toujours.

Elle m’aide beaucoup pour me relever car elle reste à côté de moi et je peux m’appuyer sur elle ... même si quelques fois elle s’enfouit en courant ! Quand je me fais mal elle est toujours là pour me consoler.

Mon frère et moi jouons beaucoup avec elle en lui apprenant le “va vers”. Ainsi lorsque je dois appeler Papa ou Maman, c’est elle qui va les chercher et, quand çà ne marche pas et comme elle a appris à faire plein de choses, je lui demande alors d’aboyer pour les avertir. On lui aprend aussi à jouer avec “ la bouteille” et mon frère adore courir avec elle.

C’est devenue ma meilleure amie et elle le sait, d’ailleurs quand je rentre de l’école, c’est toujours vers moi qu’elle vient chercher des caresses.  

CANICROSS DE SPA

 

Les 14 et 15 mars 2015, pour sa deuxième édition, Jean-Pierre Talbot (notre Tintin national) nous a encore concocté un évènement de choix. Mieux encore que l’an dernier.

De plus, le repas, un succulent chili con carné, préparé de main de maître par Jean-Claude Quéniart (qui n’est pas moins que le frère de notre présidente) a ravi la foule des participants.

 

Un petit mot sur notre organisateur de talent.

Jean-Pierre Talbot fut le tout premier acteur qui a incarné Tintin, dès 1961.

Début des sixties, sur une plage d'Ostende, en Belgique, un jeune homme se dore la pilule. Blond, athlétique et une pureté dans le regard. 

 

Jean-Pierre Talbot - même pas 20 ans - est choisi pour incarner Tintin à l'écran. En résultent deux longs métrages : Le mystère de la toison d'or (1961) et Les oranges bleues (1964).  

Près de 50 ans après, quel souvenir gardez-vous de ces aventures ?

Jean-Pierre Talbot : Le souvenir est vivace car je reçois toujours un abondant courrier de tintinophiles, qui ont la larme à l'oeil dès qu'ils me voient. 

Ce n'est pas difficile de décrocher de l'image de Tintin qui vous colle à la peau ? 

Ma force a été de continuer à avoir une vie normale d'instituteur puis de directeur d'école, tout en exerçant beaucoup de sports. Je n'ai jamais essayé d'interpréter Tintin, j'ai juste joué comme si l'aventure m'arrivait à moi et ça correspondait au personnage.                                        (L’express)

Merci à toi Jean-Pierre pour ce superbe week-end.

 

Un beau dimanche à Velaines

 

Le soleil n’était pas franchement de la partie, mais une bonne température agréable et un bel enthousiasme de la part des participants, ont fait de cette journée à Velaines un magnifique souvenir pour tous.

Ce 21 juillet, Sébastien, avec l’aide de ses amis de la pêcherie de Velaines, a organisé au profit de « Cœur à Cœur » un concours de pêche  C’était une grande première pour nous!

 Le midi, un sympathique repas fut servi en toute convivialité.

Toute la journée, les pêcheurs s’en sont donné à cœur joie avec de belles prises pour certains tandis que d’autres regardaient désespérément leur ligne immobile mais en fin de compte, chacun y a trouvé le plaisir d’une belle journée au grand air avec les copains.